• Home
  • Coût d’une Assurance Décès : notre analyse complète

Coût d’une Assurance Décès : notre analyse complète

 

Le coût d‘une assurance décès varie selon les organismes référents. Notamment, à ne pas confondre avec l’assurance vie ou encore l’assurance obsèques, l’assurance décès permet à son souscripteur de protéger financièrement son entourage lors de son décès. Souscrire à une assurance décès n’est pas bien compliqué, les garanties proposées peuvent être intéressantes et le versement du capital permet de mettre à l’abri financièrement vos proches et ce, souvent dans un délai de 48 heures après votre décès.

Le montant des cotisations n’est pas le même selon que vous souscriviez votre contrat chez Aviva, la Macif, la Société Générale ou le Crédit Mutuel par exemple. Pour connaître le coût des cotisations de tel ou tel organisme, le mieux c’est de faire des devis en ligne et de comparer. Mais nous allons quand même vous donner quelques infos sur le coût d’une assurance décès.

Recevoir 5 Devis Gratuits

Comment sont calculés les cotisations d’une assurance décès ?

C’est souvent une question que l’on se pose lorsque l’on envisage de souscrire à une assurance décès : comment sont calculer les cotisations ? Il faut savoir qu’elles dépendent de plusieurs facteurs :

  • L’âge du souscripteur : dans la majorité des cas, on peut souscrire à une assurance décès à partir de 18 ans et jusqu’à plus de 64 ans. Mais sachez que plus vous attendez et plus l’organisme prend de risques, ce qui implique que les cotisations seront plus chères.
  • La valeur du capital garanti choisi : comme vous pouvez vous en doutez, plus vous souhaitez un capital garanti élevé pour vos proches et plus les cotisations seront élevées.
  • Les garanties souscrites : l’assurance ou la banque que vous choisissez va vous proposer plusieurs garanties et celles-ci vont influencer sur le montant de vos cotisions. Parmi ces garanties, on trouver une assistance administrative pour vos proches lors du décès, une assistance psychologiques, une protection juridique, une garde d’enfant ou le rapatriement du corps si le décès à lieu à 50 km par exemple du domicile.
  • L’état de santé : certaines assurances ou banques demandent au souscripteur de remplir un questionnaire de santé précis et l’acception du dossier ne sera effective qu’après l’étude de ce questionnaire. Certaines peuvent même imposer une visite médicale. C’est souvent le cas pour les contrats souscrits après 50 ans. En fonction de ce questionnaire, le montant des cotisations peut varier.
  • Fumeur ou non-fumeur : sachez que si vous fumez, vous paierez beaucoup plus cher vos cotisations qu’une personne qui ne fume pas.

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de facteurs entrent en jeu pour le tarif des cotisations !

Assurance décès : coût des cotisations

Comme nous venons de voir, le coût dépend de beaucoup de facteurs. Le plus simple est de faire des devis en ligne pour connaître combien vous coûtera l’assurance décès que vous souhaitez. Cela vous permettra également de comparer.

À titre d’exemple, l’offre “plan longue vie” proposée par la compagnie Aviva s’adresse aux personnes âgées de 40 à 80 ans. La cotisation annuelle oscille entre 5,95 euros par mois à  47,60 euros.

Il ne s’agit là que de quelques exemples de prix assurance décès. D’après notre comparatif  des contrats et nos différentes enquêtes auprès des assurances et des banques leaders sur le marché de l’assurance décès, pour un capital de 10 000 €, il vous en coûtera en moyenne 40 € par an si vous avez 50 ans, 100 € si vous avez 60 ans et 250 € si vous avez 70 ans.

Recevoir 5 Devis Gratuits

Périodicité des cotisations d’une assurance décès

Lorsque vous allez souscrire, vous aurez le choix de la périodicité des cotisations. Elles peuvent être soit :

  • Mensuelles
  • Trimestrielles
  • Semestrielles
  • Annuelles

Dans la majorité des cas, c’est vous qui choisissez selon ce qui vous arrange financièrement. Il faut toutefois savoir que certains organismes n’acceptent le paiement mensuel que pour un montant minimum qui est souvent de 10 euros.

Sachez également que vous pouvez changer à tout moment la périodicité du versement de vos cotisations d’assurance décès.

Cas particuliers

Coût d’une assurance décès de la sécurité sociale

La sécurité sociale octroie un capital décès, mais en fonction de la situation du défunt dans les 3 mois précédant son décès. Ce droit s’adresse aux personnes qui remplissent les conditions suivantes :

  •  L’exercice d’une activité salariée.
  •  Perception d’une indemnisation par Pôle Emploi.
  • Perception d’une pension d’invalidité ou une rente d’accident du travail ou de maladie (avec au moins 66 % d’incapacité physique).
  • En situation de maintien des droits.

À partir du premier janvier 2015, l’assurance maladie versait un capital décès variant entre 380,40 euros et 9 510 € à ses souscripteurs. Le montant de ce capital décès est désormais forfaitaire. Il n’est soumis à aucun prélèvement ni impôt.

Coût d’une assurance décès dans le cas d’un crédit immobilier

Cette assurance décès permet de décharger votre entourage d’un emprunt immobilier contracté de votre vivant. Elle répond au besoin pour l’organisme de crédit d’être remboursé en cas d’incapacité de l’emprunteur d’honorer ses échéances. Ainsi, l’organisme où a été contractée l’assurance décès va rembourser la part restante de l’emprunt effectué.

Ce capital décès est communément appelé l’assurance décès, invalidité et incapacité de travail.  Pour y souscrire, il faudra passer par le questionnaire médical. Le coût de la cotisation mensuelle est défini au début du contrat, mais d’une manière générale, il est compris entre 0,05 % et 1 % du coût total de l’emprunt.

Faites votre demande de devis en ligne

Nos conseils

Il existe des solutions pour payer moins cher ses cotisations. La première est de comparer les prix et faire jouer la concurrence. Pour cela, faites des devis en ligne en prenant soin de bien regarder les garanties proposées.

Vous pouvez également choisir de souscrire une assurance couple. Beaucoup d’organismes la proposent. Elle vous permet dans la majorité des cas de faire une économie de 10 % ce qui d’être négligeable. Si vous envisagiez ce genre d’assurance à deux, optez donc pour une banque ou un assureur qui offre cette possibilité.

Comparez les assurances décès