• Home
  • Assurance-vie ou assurance décès ?

Assurance-vie ou assurance décès ?

Lorsque l’on se décide à souscrire une assurance, le plus compliqué est de savoir celle qui correspond exactement à ce que l’on veut.

C’est vrai que le choix ne manque pas entre l’assurance obsèques, l’assurance décès prêt immobilier etc.

Nous allons vous parler aujourd’hui de l’assurance vie et de l’assurance décès.

Vous êtes nombreux à les confondre parce qu’elles peuvent paraître très proches. Elles sont pourtant différentes sur de nombreux points.

Nous allons donc faire le point pour vous aider à y voir plus clair !

Obtenir 3 devis gratuitement

L’assurance vie et l’assurance décès en quelques mots

Une assurance décès est un contrat purement assurantiel.

Avec ce type de contrat d’assurance, vous allez verser une prime de départ qui va conditionner un capital.

Celui-ci sera verser au bénéficiaire du contrat lors du décès du souscripteur afin que ce dernier ait une aide financière. Mais il faut savoir que le souscripteur ne peut en aucun cas bénéficier de ce capital.

L’assurance vie, quant à elle, au sens financier du terme, est comme un produit de placement classique mais avec une clause bénéficiaire qui permet de choisir son « héritier » en cas de décès du souscripteur.

Avec une assurance vie, vous allez pouvoir transmettre un capital et racheter celui-ci partiellement ou totalement de votre vivant.

Des objectifs différents pour ces deux assurances

Il est important de comprendre qu’elles sont bien différentes l’une de l’autre.

Une assurance décès est un produit de prévoyance tandis que l’assurance vie est tout simplement un placement financier mais avec une clause en cas de décès.

Le but de chacune :

  • L’assurance décès va fournir un capital ou une rente à vos bénéficiaires en cas de décès et va leur permettre de subvenir à leurs besoins.
  • L’assurance vie vous permet de constituer une épargne et éventuellement permet aux bénéficiaires de récupérer directement cette épargne lors de votre décès.

Autres infos à savoir sur l’assurance décès

L’assurance décès est une assurance à fonds perdu. Cela implique :

  • Que le souscripteur cotise pendant toute sa vie
  • Que le souscripteur ne récupère pas la somme cotisée. Celle-ci est destinée aux bénéficiaires mais ceux-ci ne la toucheront que lors du décès du souscripteur
  • Que la somme sera impérativement versée, que le contrat ait un mois ou 10 ans

Pour souscrire à une assurance décès, deux types de contrats :

  • Le contrat temporaire : la date de fin de contrat est définie lors de la souscription du contrat. Dans le cas où le décès du souscripteur n’est pas survenu passé cette date, les cotisations seront définitivement perdues.
  • Le contrat permanent : la somme cotisée sera versée aux bénéficiaires et ce, quelle que soit la date du décès du souscripteur.

L’avantage majeur de l’assurance décès est d’offrir une excellente protection à la famille moyennant des cotisations modérées.

Nous vous conseillons si vous souscrivez ce type d’assurance d’en informer les bénéficiaires afin qu’ils réclament les fonds lors du décès.

Obtenir 3 devis gratuitement

Autres infos à savoir sur l’assurance vie

Il est important de bien comprendre que l’assurance vie n’est pas une solution de prévoyance et qu’elle n’a donc pas pour but d’indemniser l’assuré en cas d’imprévu.

L’assurance vie est rentable mais sur le long terme.

Sur une courte période par contre et dans le cas d’un décès prématuré, l’assurance décès sera plus intéressante que l’assurance vie.

L’assurance vie est la solution idéale pour réalise un projet, pour préparer sa retraite, pour les études des enfants ou encore pour l’achat d’un bien immobilier.

Il faut également retenir que l’assurance vie est un placement qui reste disponible à tout moment.

Nos conseils

L’assurance vie et l’assurance décès sont au final plus complémentaires que concurrentes lorsque l’on veut à la fois protéger sa famille et financer ses projets de vie.

Si vous n’arrivez pas à faire votre choix entre ces 2 types d’assurance, sachez qu’il existe des contrats uniques qui regroupent les deux assurances.

Si vous souhaitez un peu dégrossir tout ça avant de faire votre choix l’une ou l’autre de ces assurances, vous pouvez faire des devis en ligne.

Cela vous permet de voir quels sont les meilleurs contrats en fonction de votre situation et de voir quels sont les différents coûts pour ensuite comparer.

Assurance décès et assurance vie : une fiscalité avantageuse

Autre avantage d’une assurance vie et d’une assurance décès : leur fiscalité :

  • L’assurance décès

Le capital versé lors d’un décès échappe entièrement à l’impôt sur le revenu et aux droits de succession, quel qu’en soit le montant ou les bénéficiaires.

Seule la dernière prime annuelle versée avant le décès peut éventuellement être taxée au taux de 20 % si le souscripteur décède avant 70 ans et si le bénéficiaire reçoit plus 152 500 €.

  • L’assurance vie

Dans le cas d’une assurance vie, les sommes versées en cas de décès avant les 70 ans du souscripteur sont exonérées d’imposition là aussi à hauteur de 152 500 euros.

La fraction excédentaire est soumise à un prélèvement de 20 % pour la fraction de la part taxable de chaque bénéficiaire (inférieure ou égale à 852 500 euros) et à 31,25 % pour la fraction de la part taxable de chaque bénéficiaire excédant cette limite.

Les conjoints et partenaires PACS sont totalement exonérées d’imposition.

Obtenir 3 devis gratuitement