Assurance décès prêt immobilier

Lorsque vous décidez de faire un emprunt auprès d’une banque, vous allez devoir souscrire à une assurance décès invalidité.

Elle n’est certes pas imposée par la législation mais sachez qu’aucune banque ne prendra le risque de vous accorder un prêt sans ajouter cette garantie à son contrat de prêt.

A qui sert-elle vraiment ? Quel est son coût ? Quelles sont les exclusions de la garantie décès ?

Nous vous disons tout en détails sur l’assurance décès lors d’un prêt immobilier.

Obtenir 3 devis gratuitement

L’assurance décès d’un prêt immobilier en quelques mots

Il est fréquent de parler de l’assurance décès prêt immobilier mais il s’agit en fait de l’assurance décès, invalidité et incapacité de travail.

Lors d’un décès, plusieurs assurances peuvent aider l’entourage comme l’assurance décès ou encore l’assurance obsèques.

Lors d’un emprunt immobilier, l’assurance décès répond au besoin pour l’organisme de crédit d’être remboursé en cas d’incapacité de l’emprunteur d’honorer ses échéances.

Lors de votre décès, votre entourage n’aura pas à supporter la charge de l’emprunt.

Dans le cas d’un décès ou de la perte totale et irréversible de l’autonomie, l’organisme où a été contracté l’assurance décès va rembourser la part restante du prêt au prorata de la quotité définie lors de la souscription.

Vous pouvez en effet choisir de vous garantir 100 % de votre échéance mensuelle ou seulement une partie.

Lorsque l’emprunt est souscrit à deux, il vous est possible de choisir un taux de prise en charge différent selon la personne qui subira le sinistre.

Assurance décès prêt immobilier : les conditions

Depuis quelques années maintenant, de nombreux efforts ont été faits pour toutes les personnes, y compris celles ayant de graves problèmes de santé, puissent avoir accès à l’assurance décès pour prêt immobilier.

Dans la majorité des cas, les conditions d’accès sont :

  • Une obligation de remplir un questionnaire médical. Il a pour but d’évaluer votre « risque » santé afin de fixer votre taux
  • Le montant maximum de l’emprunt est de 320 000 euros
  • La limite d’âge fixée à 70 ans à l’issue du crédit

Les exclusions courantes

Les assurances décès de prêt immobilier excluent le plus souvent :

  • Le suicide
  • Les dégâts provoqués par l’énergie nucléaire
  • Les vols sur appareils non conformes à la législation ou en l’absence de permis ou brevet valide
  • Les dégâts intentionnels ou provoquées par l’assuré
  • La pratique de sports considérés comme dangereux (parachutisme, deltaplane, la boxe, la pongée etc.)
  • La guerre civile ou étrangère, les attentats ou les insurrections si l’assuré y prend activement part

Sachez que si vous pratiquez une activité à risque, il vous faudra contacter un assureur spécialisé qui acceptera votre demande avec bien sûr une surprime.

Chaque organisme ayant ses propres exclusions, nous vous conseillons de regarder ce point avec soin. Si vous faites un devis en ligne, vous pourrez comparer par exemple les exclusions de chaque organisme avant de faire votre choix.

Obtenir 3 devis gratuitement

Quel est le coût d’une assurance décès prêt immobilier ?

Il est toujours difficile de donner le coût d’une assurance décès et c’est encore plus le cas pour celle souscrite dans le cas d’un prêt immobilier.

A titre indicatif, le tarif de l’assurance se fera en fonction du questionnaire médical que vous aurez rempli mais pas seulement.

Il va également être calculé en fonction du montant que vous empruntez. Il peut être compris entre 0,05 % et 1 % du coût total de l’emprunt.

Le coût d’une assurance décès prêt immobilier fixé dans le contrant ne peut évoluer et ce, quel que soit les circonstances.

Le versement mensuel est donc déterminé contractuellement au début du contrat.

Le délai de carence

Le délai de carence est le laps de temps pendant lequel aucune prise en charge ne peut intervenir.

Il est différent d’un organisme à l’autre et vous devez donc vous renseigner sur ce délai de carence avant de signer votre contre d’assurance.

Les autres garanties comprises avec l’assurance décès prêt immobilier

Voici un petit tour d’horizon des autres garanties :

  • La garantie perte totale et irréversible d’autonomie

Garantie de base avec la garantie décès, elle prend en charge les cas où suite à une maladie ou un accident, l’emprunteur ne peut plus exercer son métier mais également les actes courants de la vie quotidienne sans avoir besoin d’une tierce personne (se laver ou se nourrir par exemple).

  • La garantie d’incapacité temporaire totale de travail

Cette garantie s’applique lorsque l’emprunteur ne pleut plus exercer de manière temporaire son métier.

Il peut arriver que certains contrats dédommagent également le souscripteur qui ne peut plus exercer une quelconque activité pouvant être rémunérée.

Le remboursement peut :

–  Etre indemnitaire : l’assureur va prendre en charge le montant qui correspond à la perte de salaire suite à un arrêt de travail

Etre forfaitaire : l’assureur va prendre en charge la mensualité de prêt immobilier après un arrêt de travail

  • Les autres garanties

Parmi les autres garanties, il y a la garantie invalidité permanente totale (taux d’invalidité supérieur à 66 %), d’incapacité permanente partielle (taux d’invalidité physique ou mentale comprise entre 33 et 66 %) ou encore la garantie perte d’emploi.

Sachez que plus le niveau de garantie de votre assurance décès prêt immobilier est important et plus son prix sera bien sûr élevé.

Obtenir 3 devis gratuitement