• Home
  • Comment souscrire une assurance décès ?

Comment souscrire une assurance décès ?

Faire face à un décès est une situation terrible pour les proches. Ce moment implique également des soucis financiers avec des funérailles à payer, des revenus en moins et des frais de toutes sortes. Pour éviter cette situation pénible, il y a une solution : l’assurance décès.

Différente de l’assurance vie ou de l’assurance obsèques, elle permet à vos proches de faire face financièrement au décès mais également dans les semaines et les mois qui suivent.

Souscrire une assurance décès n’est pas très compliqué mais demande de faire des choix précis. Nous allons tout vous expliquer sur la souscription d’une assurance décès.

Obtenir 3 devis gratuitement

Les conditions de souscription

Les conditions exigées ne sont pas toujours les mêmes que vous choisissiez par exemple la GMF, le Crédit Agricole ou encore la Macif. Nous allons donc vous donner les conditions de souscription que l’on retrouve souvent :

  • L’âge : pour souscrire une assurance décès, il faut généralement avoir entre 18 et 65 ans. Certaines banques ou assurances peuvent toutefois accepter une souscription jusqu’à 70 ans. Il arrive aussi que certains organismes proposent une souscription à 16 ans mais cela reste rare.
  • Ouvrir un compte : La banque Postale par exemple exige que le souscripteur ouvre un compte bancaire dans son établissement pour pouvoir souscrire une assurance décès.
  • Questionnaire de santé : là aussi, cela dépend de l’assurance ou de la banque. Un questionnaire de santé peut effectivement être obligatoire pour la souscription d’une assurance décès mais il arrive souvent qu’il ne soit pas demandé. Une visite médicale peut également être imposée par certains organismes à partir d’un certain âge lors de la souscription.

Obtenir 3 devis gratuitement

Le capital décès

Lors de la souscription à une assurance décès, vous allez devoir faire des choix : celui des bénéficiaires, le montant du capital décès et comment va s’effectuer le règlement de ce capital. Voici quelques explications qui vont vous guider dans vos choix :

  • Le choix des bénéficiaires

Le contrat d’assurance décès vous permet de choisir librement qui sera le ou les bénéficiaires du capital lors de votre disparation. Vous pouvez donc soit désigner votre conjoint, votre concubin, vos enfants mais également tout autre personne de votre entourage. Aucun lien de parenté n’est exigé.

Sachez que vous pouvez changer le nom du ou des bénéficiaires au cours de votre contrant. C’est souvent le cas lors d’un divorce ou lors de la naissance d’un enfant. Nous vous conseillons de désigner plusieurs rangs de bénéficiaires. En effet, cela permet, si le bénéficiaire décède en cours de contrant, de verser le capital au bénéficiaire de second rang.

  • Le montant du capital

Déterminer le capital n’est pas simple. Pour vous aider, certaines assurances ou banques ont mis en place un questionnaire qui vous permet d’évaluer plus facilement le montant du capital que vous voulez transmettre à vos proches lors de votre décès.

Lorsque vous faites des devis en ligne, vous avez la possibilité de faire rapidement une estimation du capital. Les contrats d’assurance proposent une fourchette comprise entre un capital minimum et un capital maximum dans laquelle vous allez pouvoir choisir le montant que vous voulez et ce, souvent par tranche. Le montant du capital garanti est souvent compris entre 5 000 et 100 000 euros mais il peut bien sûr être plus élevé ou moins élevé.

  • Le versement du capital garanti

Lors d’un décès, l’entourage doit faire face à des frais et à des comptes bancaires bloqués notamment. C’est pourquoi toutes les assurances et les banques en général offrent la garantie d’un déblocage (souvent sous 48 h) d’une somme qui permet de faire face aux premières dépenses.

Ce montant se décide lors de la souscription. Il est souvent compris entre 2 000 et 10 000 euros. Le reste du capital garanti est versé dès la réception de tous les documents demandés par l’assureur.

Certaines assurances proposent également le versement du capital garanti sous forme de rente mensuelle. Cette solution est souvent choisie pour les enfants.

Nos conseils

Avant de souscrire un contrat d’assurance décès, définissez vos besoins et vos souhaits. Qui souhaitez-vous nommer comme bénéficiaire ? Quel capital voulez-vous pour vos proches ? Quel versement et quel montant pour vos cotisations ? Quelle durée de contrat ?

Une fois que vous savez exactement ce que vous souhaitez, faites jouer la concurrence en faisant des devis en ligne. Optez pour le contrat qui correspond au plus près à ce que vous voulez pour vos proches.

Souscrire à une assurance décès n’est pas difficile comme vous pouvez le constater. Le plus dur est de faire les bons choix pour vous mais surtout pour vos proches !

Obtenir 3 devis gratuitement